MENU

Rôle communautaire

Scroll Down

Rassembler les gens

La lieutenante-gouverneure joue un rôle important auprès des Ontariens pour ce qui est de la sensibilisation aux questions autochtones, des gestes à poser pour en arriver à une réconciliation, du renforcement du sentiment identitaire des peuples et de l’exhortation à prendre part à des activités et travaux bénévoles visant à bâtir des collectivités plus justes et durables.

La réconciliation

La lieutenante-gouverneure considère les peuples autochtones comme occupants originels des territoires canadiens, et respecte les relations fondamentales que la Couronne entretient avec les Premières Nations.

Dans la foulée du rapport final de la Commission de témoignage et de réconciliation du Canada, Mme Dowdeswell a insisté sur l’importance de l’engagement dans ce processus. C’est dans cet ordre d’idées qu’elle rencontre régulièrement des représentants des Premières Nations, s’assure dans la mesure du possible de leur présence à des activités importantes et s’efforce de créer des occasions susceptibles de favoriser un dialogue entre Autochtones et non-Autochtones.

En mai 2016, à la suite de la Déclaration concernant l’engagement pris par l’Ontario envers la réconciliation avec les peuples autochtones à l’Assemblée législative, la lieutenante-gouverneure a reçu des aînés et des dirigeants des peuples des Premières Nations, des Inuits et des Métis, de même que des survivants du système de pensionnats canadiens. Elle a alors déclaré vouloir « sans hésiter », faire tout ce qu’elle pouvait dans le cadre de ses responsabilités constitutionnelles pour encourager une culture de réconciliation en Ontario.

Qu’est-ce que la réconciliation?

Pendant des millénaires, les peuples autochtones ont vécu au sein de civilisations diverses et autonomes ayant chacune leurs cultures et leurs modes de vie particuliers. Après l’arrivée des premières vagues d’Européens en Amérique du Nord, ce qui n’était au départ qu’une relation entre étrangers s’est transformé en un rapport de domination, d’annihilation et d’exploitation.

La Proclamation royale de 1763 visait à faire en sorte que les colons se comportent de manière équitable envers les peuples autochtones, et respectent leurs droits de ne pas céder de territoire. Au fil du temps, les gouvernements ont fait fi des mécanismes de protection qui avaient ainsi été mis en place, justifiant souvent leurs actions en évoquant le progrès.

Après la Confédération de 1867, les atteintes aux droits des Autochtones se sont poursuivies, notamment en vertu de la Loi sur les Indiens, et sous le couvert des systèmes de réserves et de pensionnats. Des siècles de colonialisme et d’assimilation culturelle continuent de miner les peuples des Premières Nations. Trop de personnes n’ont pas de réelles possibilités de réussite, voient leur vécu exclu de la trame narrative de notre pays et se battent pour remplir leurs besoins fondamentaux.

Aujourd’hui, le Canada est reconnu pour son engagement envers le multiculturalisme, le pluralisme et l’inclusion. Notre démocratie libérale s’appuie sur une solide tradition de gouvernance et une économie prospère. Notre pays est considéré par plusieurs comme un modèle à suivre et un endroit où quiconque peut réussir s’il y met les efforts requis.

Le processus de réconciliation nous met au défi d’amalgamer ces réalités contradictoires.

Pour ce faire, il convient de se poser les questions suivantes.

  • Comment peut-on synthétiser des perspectives divergentes sur la nature de la société, de la gouvernance et de l’identité?
  • Comment peut-on apprendre les uns des autres, et tirer des leçons de nos connaissances et traditions respectives?
  • Comment peut-on sensibiliser tous les Canadiens aux mauvais traitements que notre pays a fait subir aux peuples autochtones?
  • Comment peut-on intégrer les voix et l’expérience autochtones dans notre dialogue national?
  • Comment peut-on s’assurer que le spectre du colonialisme soit banni à jamais?
  • Comment les peuples autochtones peuvent-ils rétablir les liens perdus avec leurs familles, leurs cultures, leurs langues et leurs territoires?
  • Comment les peuples autochtones peuvent-ils composer avec leurs traumatismes personnels et intergénérationnels?
  • Comment peut-on définir et améliorer des indicateurs de mieux-être au sein de collectivités autochtones?

La promotion de l’unité et de l’identité

La lieutenante-gouverneure joue un rôle prépondérant au chapitre de la promotion d’une identité ontarienne distinctive s’appuyant sur les notions de diversité, d’inclusion, de culture et de patrimoine. Par l’intermédiaire d’un programme complet d’activités d’un bout à l’autre de la province, elle encourage les gens à travailler ensemble pour bâtir des collectivités plus justes et durables où tous peuvent profiter d’occasions réelles de contribuer à la société et de s’aider les uns les autres.

Soutien d’initiatives valables

La lieutenante-gouverneure encourage régulièrement l’engagement citoyen, souvent dans le cadre de rencontres avec des bénévoles et diverses personnes qui s’investissent dans des services publics aux quatre coins de la province. Tirant parti de son aptitude particulière à réunir des gens de tous les milieux, elle favorise l’échange d’information et la création de partenariats axés sur l’innovation technologique et sociale au bénéfice de l’ensemble de la population.

Mme Dowdeswell soutient fortement ceux qui contribuent de façon exceptionnelle au mieux-être de la société civile. Il lui arrive donc d’accorder son haut patronage vice-royal à des organismes de services publics et à des associations communautaires, caritatives, militaires et culturelles, leur offrant ainsi l’appui et la reconnaissance qu’ils méritent.

Représentation des Ontariens

La lieutenante-gouverneure est un symbole d’unité et de fierté. Elle représente tous les Ontariens auprès de visiteurs importants venus du reste du Canada ou de l’étranger.

Visites officielles dans les collectivités

La lieutenante-gouverneure se rend régulièrement en visite officielle dans des municipalités d’un bout à l’autre de la province. En allant ainsi à la rencontre des Ontariens, elle peut mieux saisir les désirs et préoccupations de chacun, tout en demeurant au courant des initiatives locales dont ils sont fiers.

Dans le cadre de ces visites, la lieutenante-gouverneure fait également connaissance avec les maires et représentants locaux, et participe fréquemment avec des résidents, des membres de la société civile et des intervenants de groupes communautaires à des tables rondes sur des sujets ayant trait à la durabilité économique, environnementale et sociale. Il arrive aussi qu’elle soit invitée à une réception, ou que ses visites soient organisées en fonction d’évènements locaux.

En plus de ses visites officielles, la lieutenante-gouverneure prend part à des activités dans diverses localités ontariennes.

En date du mois d’avril 2017, Mme Dowdeswell s’était ainsi rendue dans 73 municipalités, effectuant des visites officielles dans les 48 suivantes.

  • Ottawa (novembre 2014)
  • Grand Sudbury (décembre 2014)
  • Niagara-on-the-Lake (décembre 2014)
  • St Catharines (décembre 2014)
  • Kingston (janvier 2015)
  • Oakville (mars 2015)
  • London (mars 2015)
  • Barrie (avril 2015)
  • Toronto (avril 2015)
  • Comté de Prince Edward (mai 2015)
  • Mississauga (mai 2015)
  • Canton de Woolwich (mai 2015)
  • Brantford (juin 2015)
  • Uxbridge (juin 2015)
  • Windsor (juillet 2015)
  • Dryden (août 2015)
  • Kenora (août 2015)
  • Fort Frances (août 2015)
  • Thunder Bay (août 2015)
  • Brighton (novembre 2015)
  • Sioux Lookout (novembre 2015)
  • Kitchener (décembre 2015)
  • Stratford (février 2016)
  • Hamilton (mars 2016)
  • Waterloo (mars 2016)
  • Brockville (avril 2016)
  • Cambridge (avril 2016)
  • Brampton (mai 2016)
  • Oshawa (mai 2016)
  • Cornwall (mai 2016)
  • Grimsby (juin 2016)
  • North Bay (juin 2016)
  • Vaughan (juillet 2016)
  • Parry Sound (juillet 2016)
  • Sault-Sainte-Marie (juillet 2016)
  • Elliot Lake (juillet 2016)
  • Central Manitoulin (juillet 2016)
  • Midland (août 2016)
  • Oro-Medonte (août 2016)
  • Guelph (septembre 2016)
  • Goderich (octobre 2016)
  • Chatham-Kent (novembre 2016)
  • Pembroke (novembre 2016)
  • Markham (février 2017)
  • Cobourg (février 2017)
  • Burlington (février 2017)
  • Whitby (mars 2017)
  • Mississippi Mills (mars 2017)

Visites à l’étranger

De temps à autre, la lieutenante-gouverneure effectue des visites de travail à l’étranger dans le but de renforcer les liens entre l’Ontario et les territoires hôtes.

Au cours des dernières années, elle s’est ainsi rendue au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Mexique et en Jamaïque.

Accueil de visiteurs en Ontario

La lieutenante-gouverneure accueille la Reine et reçoit les membres de la famille royale pendant leurs séjours en Ontario.

Elle reçoit en outre les chefs de file mondiaux et les représentants d’organismes internationaux, agissant à titre d’hôte officielle et leur offrant des occasions de connaître et d’apprécier les Canadiens en général, et les Ontariens en particulier. Il en est habituellement de même pour les hauts-commissaires et les ambassadeurs de passage, de même que pour les consuls généraux nouvellement en poste à Toronto​.

Célébrations et commémorations

La lieutenante-gouverneure joue un rôle prépondérant dans les nombreuses et diverses célébrations et commémorations qui se déroulent tout au long de l’année en Ontario. Symbolisant les principes d’unité et de fierté, elle exerce ainsi ses fonctions de pilier de la population dans les moments heureux comme dans l’adversité.

Respect du service à la Couronne

La lieutenante-gouverneure soutient régulièrement les actions bénévoles et publiques dans des collectivités d’un bout à l’autre de l’Ontario, et entretient de solides liens avec ceux qui se mettent à la disposition de leurs voisins, comme les membres des Forces canadiennes ou des services civils de police, d’incendie et de soins médicaux.

Depuis 2011, elle occupe le poste d’office de colonel du régiment du Queen’s York Rangers (1st American Regiment), une unité de Première réserve de l’Armée canadienne. Cette nomination honoraire vient rappeler le lien du régiment avec le colonel John Graves Simcoe, premier lieutenant-gouverneur du Haut-Canada (maintenant l’Ontario), qui l’a commandé pendant la guerre d’Indépendance des États-Unis.

La lieutenante-gouverneure représente aussi les Ontariens lors de funérailles et de services visant à rendre hommage à des militaires, à des intervenants de première ligne, à des fonctionnaires éminents et à des personnages publics qui nous ont quittés. Elle participe en outre aux activités annuelles du jour du Souvenir, de même qu’aux cérémonies en mémoire de policiers et de pompiers ontariens.

Hommage aux Ontariens

À titre de représentante de la Couronne, la lieutenante-gouverneure souligne l’apport des Ontariens par l’intermédiaire d’un régime de distinctions honorifiques. Renforçant le tissu communautaire de la province et aiguillant les aspirations des citoyens, ces distinctions permettent de reconnaitre officiellement et publiquement l’excellence, les réalisations et les contributions de personnes exemplaires de tous âges et de tous horizons.

Lors de cérémonies de présentation qui se déroulent tout au long de l’année, la lieutenante-gouverneure est toujours très fière de faire valoir les mérites de ces gens qui ont fait leur marque dans leur collectivité.

Distinctions nationales

La lieutenante-gouverneure remet parfois au nom du gouverneur général des distinctions nationales, y compris l’Ordre du Canada, des décorations pour actes de bravoure, la Médaille du souverain pour les bénévoles, ainsi que diverses médailles commémoratives.

On peut se rendre sur le site du gouverneur général pour en savoir plus sur le régime canadien de distinctions ou pour mettre quelqu’un en candidature.

Distinctions et prix de l’Ontario

Le gouvernement de l’Ontario a créé plusieurs distinctions et prix officiels, qui sont décernés par la lieutenante-gouverneure en tenant compte des avis formels de ce premier. Dans tous les cas, les citoyens doivent présenter des candidatures à un conseil consultatif, qui transmet ensuite ses recommandations au gouvernement.

On peut en apprendre davantage sur ces distinctions et prix et sur la manière de mettre une personne en candidature en se rendant sur le site du gouvernement de l’Ontario.

Ordre de l’Ontario

Insigne d’un membre de l’Ordre de l’Ontario
Insigne d’un membre de l’Ordre de l’Ontario

L’Ordre de l’Ontario est la plus haute distinction de la province. Il vise à reconnaître quelqu’un qui réside ou qui a résidé longtemps en Ontario, qui a fait preuve d’excellence personnelle et dont les réalisations dans n’importe quel domaine ont eu des répercussions favorables sur les gens de la province ou d’ailleurs. Les lieutenants-gouverneurs deviennent membres de l’Ordre dès qu’ils entrent en fonction, et agissent en qualité de chanceliers tout au long de leur mandat, présidant la cérémonie annuelle d’investiture.

Médailles de l’Ontario

La lieutenante-gouverneure préside les cérémonies annuelles de présentation des médailles suivantes :

Ontario Medal for Good Citizenship
Médaille du mérite civique de l’Ontario
Ontario Medal for Police Bravery insignia
Médaille de bravoure des policiers de l’Ontario
Ontario Medal for Firefighter Bravery insignia
Médaille de bravoure des pompiers de l’Ontario
Ontario Medal for Young Volunteers insignia
Médaille de l’Ontario pour les jeunes bénévoles

Prix de l’Ontario

La lieutenante-gouverneure préside les cérémonies annuelles de présentation des prix suivants :

Prix du lieutenant-gouverneur

Au fil du temps, bon nombre d’organismes indépendants ont créé, en partenariat avec les lieutenants-gouverneurs, des distinctions visant à reconnaître des réalisations dans des champs d’activité précis.

Prix du lieutenant-gouverneur pour ​l’action bénévole communautaire

Ce prix est actuellement à l’étude.

Ce prix a été créé en 1998 par l’honorable Hilary M. Weston pour souligner la contribution exceptionnelle des bénévoles de l’Ontario à leurs collectivités. Il rend hommage aux bénévoles qui sont le pivot des organismes sans but lucratif et ont un impact direct sur la clientèle de l’organisme qu’ils desservent. La lieutenante-gouverneure remet personnellement ce prix lorsqu’elle se rend dans les diverses collectivités de l’Ontario.

Ce prix est remis à la discrétion de la lieutenante-gouverneure.

Prix du lieutenant-gouverneur pour l’action bénévole communautaire des élèves

Ce prix a été créé en l’an 2000 par l’honorable Hilary M. Weston pour encourager le bénévolat chez les jeunes. Le Prix du lieutenante-gouverneure pour l’action bénévole communautaire des élèves rend hommage aux élèves qui non seulement effectuent le nombre d’heures de bénévolat nécessaire à l’obtention de leur diplôme, mais qui en font encore plus. Chaque année, ce prix est décerné à un élève finissant de chacune des écoles secondaires de l’Ontario. Chaque élève reçoit un certificat personnalisé et une épinglette ornée de symboles choisis par le lieutenant-gouverneur en exercice. Ce prix est administré par le Secrétariat des distinctions et prix de l’Ontario du ministère des Affaires civiques et de l’Immigration.

Prix du lieutenant-gouverneur pour l’excellence en conception architecturale

Depuis 2015, le Prix du lieutenant-gouverneur pour l’excellence en conception architecturale est présenté chaque année pour reconnaitre des projets achevés qui ont été construits en Ontario au cours des cinq années précédentes. Le choix du lauréat du prix se fera parmi les finalistes des prix d’excellence en design de l’Ordre des architectes de l’Ontario, et un jury d’experts aura déterminé que ce lauréat a fait preuve d’excellence au chapitre de la créativité, de l’environnement, de la viabilité, des bonnes pratiques d’affaires et de la constitution du patrimoine. Ce prix est administré par l’Ordre des architectes de l’Ontario.

Prix du lieutenant-gouverneur pour l’excellence des vins de l’Ontario

Dans le but de mettre en valeur la viticulture et la vinification en Ontario, le Prix du lieutenant-gouverneur pour l’excellence des vins de l’Ontario a été établi en 2011. Ce programme vise à faire la promotion des vins ontariens de la VQA, c’est-à-dire des vins fabriqués entièrement de raisins cultivés et transformés en Ontario.

Depuis 2016, le Prix du lieutenant-gouverneur fait partie des Ontario Wine Awards. Il s’agit du « premier prix », attribué aux vins les mieux cotés parmi les catégories de cépage en concurrence chaque année. Entre huit et douze vins sont choisis pour leur excellence.

Le programme est administré par l’Ontario Wine Awards avec le soutien des Grape Growers of Ontario, de la Winery and Grower Alliance of Ontario et de la Wine Marketing Association of Ontario. L’Ontario Wine Awards s’appuie sur son expertise pour sélectionner le jury, qui compte des étudiants du Canadian Food and Wine Institute du collège Niagara.

Prix du lieutenant-gouverneur pour la conservation du patrimoine ontarien

L’honorable James K. Bartleman a créé ces prix en 2007, en association avec la Fiducie du patrimoine ontarien, afin de reconnaître les contributions remarquables de bénévoles à la préservation du patrimoine ontarien. Le Prix du lieutenant-gouverneur pour l’ensemble des réalisations en matière de conservation du patrimoine ontarien, décerné par le biais d’une catégorie spéciale du Programme de reconnaissance des activités patrimoniales communautaires, rend hommage aux personnes qui ont contribué de façon bénévole à la préservation, à la protection et à la promotion du patrimoine communautaire au cours d’une période d’au moins 25 ans. Le Prix du lieutenant-gouverneur pour les réalisations des jeunes en matière de conservation du patrimoine ontarien, décerné par le biais du programme annuel Jeunes leaders du patrimoine de la Fiducie, rend hommage au groupe de jeunes le plus exceptionnel dans chacune des catégories du patrimoine architectural, culturel et naturel, de même qu’au bénévole le plus exceptionnel parmi toutes les catégories.

Prix du lieutenant-gouverneur pour l’excellence en marketing en Ontario

Chaque année, l’Economic Developers Council of Ontario récompense les réalisations en marketing appliqué au développement économique municipal en décernant des prix dans les catégories suivantes : création d’entreprises, développement du tourisme et développement de produits. Le Prix du lieutenant-gouverneur pour l’excellence en marketing en Ontario, créé en 2006, est remis tous les ans au lauréat dont la contribution a été la plus remarquable dans ces catégories.

Médaille de distinction en administration publique du lieutenant-gouverneur

Cette médaille a été créée en 1990 par l’honorable Lincoln M. Alexander et le bureau ontarien de l’Institut d’administration publique du Canada. Le lieutenant-gouverneur remet chaque année cette distinction à un fonctionnaire ou à un universitaire qui s’est distingué par son leadership ou sa contribution exceptionnelle à l’administration publique de l’Ontario.

Coupe du lieutenant-gouverneur

La Royal Agricultural Winter Fair a créé cette coupe en 1953 avec l’assentiment du lieutenant-gouverneur de l’époque, l’honorable Louis Orville Breithaupt. La Coupe récompense chaque année la performance d’un cheval de trois ans élevé au Canada et capable de devenir un « cheval de sport », c’est-à-dire qui excelle dans les disciplines suivantes : chasse, saut d’obstacles, dressage ou concours complet. La Coupe met en valeur l’élevage des chevaux de sport canadiens, un domaine où le Canada s’est acquis depuis une réputation de premier plan.

La mention élogieuse vice-royale et des commissaires territoriaux

Approuvée par la Reine en 1999 comme faisant partie du régime canadien de distinctions, cette mention est remise par le gouverneur général, les lieutenants-gouverneurs et les commissaires territoriaux, respectivement, afin de reconnaître les services exceptionnels que des personnes leur ont rendus.

Le récipiendaire doit avoir été un membre rémunéré ou bénévole du personnel durant le mandat du représentant de la Reine ou du commissaire territorial en exercice, et doit avoir réalisé ses tâches d’une manière louable, ou encore avoir accompli un ou plusieurs actes exceptionnels au bénéfice du bureau de ce représentant ou commissaire.

Haut patronage

La lieutenante-gouverneure joue un rôle essentiel dans le soutien aux organisations qui apportent des contributions remarquables à la société civile. À cette fin, il arrive de temps à autre qu’elle accorde son haut patronage vice-royal à des associations communautaires, caritatives, militaires et culturelles, ainsi qu’à des organismes de services publics qui en font la demande, leur offrant de ce fait un appui essentiel et une reconnaissance officielle.

Mme Dowdeswell a accordé son haut patronage aux organismes suivants :

  • Air Cadet League of Canada (Ontario Provincial Committee)
  • Army Cadet League of Canada (Ontario)
  • Artscape Foundation
  • Canadian Centre for Ethics and Corporate Policy
  • Canadian Foundation for Physically Disabled Persons
  • Children’s International Learning Centre
  • CNIB (Ontario-Nunavut)
  • Commissionaires Great Lakes
  • Corporation of Massey Hall and Roy Thomson Hall
  • DAREarts
  • The Duke of Edinburgh’s Awards (Ontario)
  • Friends of HMCS Haida
  • Haven Toronto (formerly The Good Neighbours’ Club)
  • Health Arts Society of Ontario
  • IISD Experimental Lakes Area
  • IODE (Ontario)
  • Last Post Fund (Ontario)
  • Learning for a Sustainable Future
  • Let’s Talk Science
  • The Lifesaving Society
  • Magna Carta Canada
  • Monarchist League of Canada
  • Mon Sheong Foundation
  • Musée Aga Khan
  • Ontario Federation of School Athletic Associations
  • Ontario Society of Artists
  • Pathways to Education Canada
  • Provincial Council of Women of Ontario
  • Quarter Century Club
  • Royal Canadian Humane Association
  • Royal Canadian Institute for the Advancement of Science
  • Royal Canadian Legion (Ontario Command)
  • Royal Canadian Military Institute
  • Royal Canadian Sea Cadets/ Navy League Cadets
  • Royal Commonwealth Society
  • Royal Ontario Museum
  • Schizophrenia Society of Ontario
  • Scouts Canada
  • Toronto Children’s Chorus
  • Travellers’ Aid Society
  • Variety Village
  • Warriors’ Day Parade Council
  • Waterlution: A Water Learning Experience
  • Women’s Musical Club of Toronto

Mme Dowdeswell a accordé son haut patronage aux projets suivants :

  • La randonnée cycliste sur l’autoroute des héros de Wounded Warriors Canada (août 2016)
  • Greatness: The Great Lakes Project (projet lancé en octobre 2016, toujours en cours)
  • The Toronto School: Then, Now, Next (octobre 2016)
  • Le gala de Pollution Probe (novembre 2016)
  • Le 104e Festival de la Coupe Grey (novembre 2016)

Comment faire une demande de haut patronage

Pour que les demandes de haut patronage soient considérées, les initiatives ou organismes visés doivent respecter les critères suivants :

  • ne pas faire preuve de discrimination;
  • demeurer neutres sur le plan politique;
  • ne pas soulever de controverse active;
  • avoir une personnalité juridique valide;
  • présenter un bilan d’activités en règle;
  • être stables et responsables sur le plan financier;
  • avoir des liens avec l’Ontario;
  • cadrer avec le rôle, les responsabilités et les domaines prioritaires de la lieutenante-gouverneure.

Le haut patronage est attribué à la discrétion du lieutenant-gouverneur en exercice et se termine à la fin du mandat de ce dernier. Les organismes doivent présenter une nouvelle demande chaque fois qu’un nouveau représentant de la Reine est nommé. Il est à noter que le haut patronage ne garantit pas la participation de la lieutenante-gouverneure ou du lieutenant-gouverneur à des événements proposés par les organismes ou responsables d’initiatives à qui ils l’ont accordé.

Si votre organisme souhaite présenter une demande de haut patronage à la lieutenante-gouverneure, veuillez envoyer un message :

Envoyer un message