MENU
Gallery

L’honorable James K. Bartleman

27ee lieutenant-gouverneur de l’Ontario
7 mars 2002 au 5 septembre 2007

M. Bartleman est né le 24 décembre 1939 à Orillia, en Ontario, et a grandi dans la ville de Port Carling, dans le canton de Muskoka. Il est membre de la Première nation Mnjikaning. M. Bartleman a obtenu un baccalauréat avec spécialisation en histoire de l’Université Western Ontario en 1963. Il a rencontré son épouse, Marie-Jeanne Rosillon, lors d’une affectation à Bruxelles. Le couple s’est marié en 1975 et a trois enfants, Anne-Pascale, Laurent et Alain.

À son installation comme lieutenant-gouverneur, M. Bartleman est devenu Chancelier et Membre de l’Ordre de l’Ontario. En 2002, il a été promu chevalier de grâce de l’Ordre de Saint-Jean. En 1999, il a reçu le Prix national d’excellence décerné aux Autochtones dans la catégorie du service à la collectivité. M. Bartleman a reçu le prix Dr Hugh Lefave en 2003, le prix Courage to Come Back en 2004, et les prix Jane Chamberlin et Deloitte Hero en 2005, en reconnaissance de ses efforts pour dénoncer les tabous associés à la maladie mentale.

M. Bartleman s’est fixé trois priorités pour son mandat : supprimer les tabous associés à la maladie mentale; lutter contre le racisme et la discrimination; et aider les jeunes autochtones. En 2004, il a lancé la première Collecte de livres du lieutenant-gouverneur qui a permis de recueillir plus de 850 000 livres usagers en bon état à l’intention des écoles des Premières nations et des centres d’amitié autochtones des quatre coins de l’Ontario. Pour mieux promouvoir l’alphabétisation et le rapprochement, M. Bartleman a lancé, en 2005, un programme de jumelage des écoles autochtones et non autochtones de l’Ontario et du Nunavut, et créé des camps d’été en littératie dans cinq Premières nations du Nord de la province. En 2006, il a étendu son initiative des camps d’été de promotion de la littératie à 28 communautés accessibles uniquement par les airs et en a assuré le financement pour cinq ans. En outre, l’année 2006 a vu le lancement du Club Amick, un club de lecture qui s’adresse aux enfants autochtones du nord de l’Ontario. En janvier 2007, il a lancé une deuxième Collecte de livres, qui a permis de recueillir 900 000 livres pour les enfants autochtones du nord de l’Ontario, du nord du Québec et du Nunavut.​