MENU

Message à l’occasion de la fête du Canada

Message à l’occasion de la fête du Canada

Bonne fête du Canada! J’espère que vous, votre famille et vos amis célébrez cette fête en toute sécurité. Je vous offre mes meilleurs vœux de bonheur et de succès pour la prochaine année.

Nous vivons à une époque qui se caractérise par le changement et l’incertitude. Trop souvent, nous ressentons une tentation croissante de nous replier sur nous-mêmes et de nous retirer dans des endroits où les gens ont tendance à penser comme nous. Il a donc été gratifiant de voir émerger un sentiment renouvelé de bien-être et de fierté civique au sein des communautés à la grandeur de la province. J’ai entendu des commentaires admiratifs à propos de notre forme unique de gouvernance : une monarchie constitutionnelle, un État fédéral multiculturel, une démocratie parlementaire fondée sur la primauté du droit et le respect des droits individuels, et la possibilité pour les citoyens de participer aux processus décisionnels.

Tout cela est devenu particulièrement évident durant les activités du 150e anniversaire de la Confédération célébré l’an dernier. Un éventail spectaculaire d’occasions d’amorcer un dialogue authentique sur notre identité et nos aspirations en tant que nation s’offrait à tous les Canadiens. Cette dynamique s’est poursuivie en 2018, et les Ontariens peuvent être fiers de leurs contributions.

Animés par l’espoir d’un avenir meilleur, les gens créent de nouvelles façons d’établir des rapports entre eux. Ils édifient une société plus juste et plus résiliente qui sera capable de s’attaquer de front aux défis encore inconnus des années à venir. Nos efforts sont couronnés de succès. Les Ontariens ont fait usage des instruments auxquels ils avaient la chance d’avoir déjà accès, et de ceux qu’ils ont créés pour eux-mêmes : les arts, les innovations en science et technologie, et de nouvelles méthodes de réflexion pour aborder des problèmes insolubles.

Au fil du temps, la population de la province a manifesté une détermination sans faille à préserver les valeurs d’inclusion et de générosité, ainsi qu’un désir d’aider les autres. Ce fut le cas notamment dans notre progression sur la voie de la réconciliation entre peuples autochtones et non autochtones. Pendant trop longtemps, les cultures, les visions du monde et les modes d’acquisition du savoir des Autochtones n’ont pas été reconnus à leur juste valeur. Mais les choses changent, et je suis persuadée que nous continuerons tous à apprendre ensemble et que nous poursuivrons le processus de guérison dans le respect mutuel.

Les Ontariens m’ont également communiqué des récits qui révèlent un désir de participer activement à l’édification d’un monde durable. Ils possèdent une expérience suffisante pour comprendre que la prospérité économique inclusive, l’intendance de l’environnement et la cohésion sociale et culturelle ne constituent pas des aspirations qui s’excluent mutuellement. En outre, les Ontariens connaissent très bien et acceptent les obligations et les possibilités liées au rôle de citoyens du monde — par leur engagement auprès de personnes et dans des lieux hors de nos frontières —, de même que leur responsabilité de gérer les ressources qui leur ont été léguées. Nous faisons face à des vulnérabilités et des risques communs, et nous obtenons les meilleurs résultats lorsque nous nous efforçons de trouver des méthodes collaboratives et fructueuses pour aller de l’avant.

Je vous encourage à regarder autour de vous pour trouver des histoires d’Ontariens qui font honneur à notre province : des bénévoles qui, sans attendre de reconnaissance ni de récompense, renforcent les communautés; des scientifiques et innovateurs qui recherchent sans relâche de nouvelles façons d’aborder les problèmes de notre monde; des visionnaires dans le domaine des arts et de la culture dont la créativité et la motivation apportent dans nos vies un éventail de couleurs et de perspectives; des fonctionnaires qui soutiennent les institutions sur lesquelles nous comptons; des premiers intervenants qui maintiennent notre sécurité; des membres des Forces armées canadiennes, dont le dévouement et le professionnalisme témoignent de l’engagement du Canada envers la coopération et la paix dans le monde; et tous ceux qui ont continué à accueillir les immigrants à cœur et à bras ouverts.

Puissions-nous nous inspirer de ceux qui nous entourent pour poursuivre l’édification de cette province, et ne jamais oublier à quel point nous sommes privilégiés de vivre en Ontario.