MENU

Assermentation du 26e premier ministre et du Conseil exécutif de l’Ontario

Assermentation du 26<sup>e</sup> premier ministre et du Conseil exécutif de l’Ontario

Lors d’une cérémonie tenue à l’édifice législatif à Queen’s Park, la lieutenante-gouverneure a présidé l’assermentation de l’honorable Doug Ford en tant que 26e premier ministre de l’Ontario, ainsi que l’assermentation des membres du Conseil exécutif de l’Ontario. Au cours de la cérémonie, Son Honneur a confié le grand sceau de l’Ontario au ministre responsable, symbolisant l’autorité de gouverner du Conseil exécutif.

Avant la cérémonie d’assermentation, la lieutenante-gouverneure a accepté la démission officielle de Kathleen Wynne en tant que première ministre de l’Ontario. Sa démission inclut celle de tous les membres du Conseil exécutif. La lieutenante-gouverneure a par la suite reçu M. Ford, qui lui a informé qu’il avait donné suite à l’invitation de Son Honneur de former le gouvernement de Sa Majesté en Ontario et lui a fait part de ses recommandations pour la composition du Conseil exécutif.

Allocution de la lieutenante-gouverneure

La version prononcée fait foi

J’ai le devoir et le grand plaisir de vous souhaiter la bienvenue en cette importante occasion dans la vie et l’histoire de cette province.

M. Ford, nouveaux ministres du Cabinet, chef Laforme, distingués invités, membres de l’Assemblée législative nouvellement élus et réélus, fonctionnaires, friends, mes chers amis.

Il est approprié et indispensable de faire une pause pour reconnaître ce territoire comme lieu de rassemblement traditionnel de nombreuses nations autochtones, dont les Mississaugas de Credit. Je rends hommage à la relation historique durable entre la Couronne et les peuples des Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Nous sommes rassemblés pour assister à une cérémonie qui, à maints égards, demeure inchangée depuis ses origines qui remontent à bien avant la Confédération. Elle est fondée sur des principes démocratiques qui nous tiennent à cœur : la participation des citoyens et l’élection par le peuple de ses représentants.

Plus tôt aujourd’hui, j’ai accepté la démission de l’honorable Kathleen Wynne en tant que première ministre de l’Ontario. J’aimerais lui exprimer publiquement mes remerciements, au nom de tous les Ontariens, pour avoir assumé les fonctions de première ministre pendant plus de cinq ans. Nous lui offrons nos meilleurs vœux, ainsi qu’à tous les membres du gouvernement sortant.

Il y a trois semaines, j’ai félicité M. Ford pour le succès de son parti lors de l’élection générale et je l’ai invité à former un nouveau gouvernement. Il a accepté cette invitation. Ce matin, en sa qualité de premier ministre désigné, M. Ford m’a informée de ses recommandations pour la composition du Conseil exécutif, que je vais approuver officiellement dans quelques minutes.

À titre de représentante de la Reine en Ontario, on me rappelle que ce sont eux, les membres du Conseil exécutif et ministres de la Couronne, qui me conseillent sur l’exercice de mes pouvoirs constitutionnels et obligations légales. Ils sont à leur tour responsables de leurs conseils devant l’Assemblée législative et, par l’intermédiaire de ses membres, devant le peuple.

Ces principes respectueux et honorables, connus au Canada par le nom de « gouvernement responsable », font partie des fondements de notre constitution et sont essentiels à notre compréhension de la manière dont nous nous gouvernons dans cette province.

En prêtant serment aujourd’hui, le nouveau premier ministre et ses ministres promettront de respecter ces principes, de même que d’être fidèles et de porter une sincère allégeance à Sa Majesté la Reine qui représente notre cadre constitutionnel.

Ils feront, entre autres, la promesse de faire preuve de vigilance, de diligence et de circonspection dans l’exercice de leurs fonctions de membres du Conseil exécutif, et de délibérer honnêtement, sans partialité, crainte, ni parti pris. Ils s’engageront à s’acquitter de leurs fonctions de ministres au meilleur de leurs compétences et connaissances, dans le souci de la confiance que le public leur accorde en tant que titulaires d’une haute charge publique.

Après la prestation des serments, je confierai au ministre responsable le grand sceau de l’Ontario, un symbole de l’autorité de gouverner du Conseil exécutif. Il est reproduit dans une sculpture en grès placée au-dessus de l’entrée de ce majestueux édifice pour rappeler, à tous ceux qui en franchissent le seuil, la dignité de nos institutions.

M. Ford, nouveaux ministres : servir le public est une noble tâche. Certains moments vous procureront joie et satisfaction, mais il y aura aussi des périodes de défis.

Puissiez-vous être soutenus par l’optimisme inhérent à vos serments et aux traditions de notre démocratie parlementaire, de même que par l’appui et l’encouragement de vos familles et amis, qui se joignent fièrement à nous aujourd’hui.

J’invite maintenant le secrétaire du Conseil des ministres et greffier du Conseil exécutif à procéder à l’assermentation de M. Doug Ford en tant que 26e premier ministre de l’Ontario et des membres du Conseil exécutif.